Fatigue visuelle : comment s’en protéger ?

Santé
Ecrit le 15 / 05 / 2021
Par Jade Martin-Krumm

Entre smartphones, tablettes et ordinateurs, sans compter la télé le soir après le travail... difficile de lâcher les écrans ! Dès lors, il serait bon de protéger ses yeux de la lumière bleue à laquelle ils sont exposés en permanence. Pour ce faire, les lunettes anti-lumière bleue sont de plus en plus prisées. Eh oui, les lunettes ne servent plus uniquement à corriger la vue ! Aujourd’hui, elles sont devenues de véritables alliées en matière de protection oculaire face aux écrans. Elles permettent de soulager les yeux en limitant leur exposition aux reflets nocifs de la lumière artificielle. Vous passez de longs moments devant les écrans ? Vous sentez souvent vos yeux fatigués, vous souffrez de picotements et de maux de tête ? Nostrum Care vous explique aujourd’hui comment des filtres à lumière bleue peuvent vous aider à prévenir la fatigue visuelle !


Pourquoi protéger ses yeux de la lumière bleue ?


Les bienfaits de la lumière naturelle


La lumière naturelle est essentielle à notre bien-être. Elle est impliquée dans un ensemble de fonctions autres que visuelles : elle régule notre horloge biologique et exerce ainsi une influence sur notre sommeil, notre concentration, notre humeur, etc.

La lumière bleue, par exemple, est naturellement présente dans le spectre lumineux émis par le soleil. Elle est bénéfique au fonctionnement optimal de notre organisme puisqu’elle est notamment nécessaire à notre équilibre hormonal et contribue à la production de certaines vitamines. Cette lumière n’est donc pas nocive à la base, bien au contraire ! C’est une exposition constante et prolongée à la lumière bleue artificielle qui pose problème.

En effet, avant la révolution numérique nous étions surtout exposés à cette forme de lumière naturelle en journée. Désormais nous sommes constamment entourés de lumière artificielle, le plus souvent bleue, y compris une fois la nuit tombée. Il y a d’abord les écrans, mais aussi les ampoules LED, l’éclairage au xénon, les ampoules basse consommation, etc.


Les effets nocifs de la lumière artificielle


On accuse surtout la lumière des écrans d’entraîner de la fatigue oculaire numérique (yeux secs, fatigués, voire douloureux, troubles de la vision…) car les yeux travaillent très fort pour faire face à un niveau élevé de lumière bleue. Mais ses effets nocifs sur l’organisme ne s’arrêtent pas là. Alors que notre métabolisme a besoin de la lumière bleue naturelle, une exposition prolongée et répétée à celle émise par des appareils électroniques pourrait, elle, entraîner  :

  • - des troubles du sommeil ;

  • - des troubles de l’humeur (irritabilité) ;

  • - des dommages sur la vision ;

  • - des impressions d’éblouissement ;

  • - un vieillissement prématuré de la rétine et du cristallin ;

  • - des maux de tête ;

  • - de la fatigue.

Le souci, c’est que les écrans que nous utilisons au quotidien et tout au long de la journée émettent tous de la lumière bleue. Sachant que l’on passe pas moins de 5 h par jour devant nos écrans selon l’agence Santé Publique France, il est légitime de s’inquiéter pour notre santé.

De plus, trop d’exposition à cette lumière, en particulier le soir avant d’aller dormir impacte la sécrétion de la mélatonine, aussi appelée « hormone du sommeil ». La production de cette hormone signale habituellement au cerveau qu’il est temps de s’endormir. Rien d’étonnant donc à ce que les écrans aient la réputation de rendre l’endormissement difficile.


Fatigue visuelle : pourquoi porter des lunettes anti-lumière bleue ?


Comment fonctionnent les verres anti-lumière bleue ?


Les verres anti-lumière bleue sont plus ou moins fabriqués de la même façon que les verres correcteurs. On y ajoute simplement un traitement spécial, une sorte de filtre jaune, qui capte une partie de la lumière pour l’empêcher de pénétrer dans l'œil, le tout sans dénaturer pour autant les couleurs émises par les écrans. Génial, non ? Le port de ces « lunettes pour écrans » permet donc de réduire la quantité de lumière bleue à laquelle les yeux sont exposés quotidiennement. On contribue ainsi à atténuer ses effets négatifs sur la santé.

Le fait de porter ces lunettes spéciales diminue l’éblouissement et permet de reposer ses yeux pendant le temps d’écran. S’équiper de verres de protection peut donc être utile pour échapper aux symptômes de la fatigue visuelle. Fini les maux de tête et les picotements que provoquent des yeux fatigués en fin de journée !

Porter des lunettes le soir lorsqu’on utilise les écrans permet en outre de lutter contre les effets néfastes de la lumière bleue sur l’endormissement et sur la qualité du sommeil. Attention, lunettes ou non, d’une manière générale il est tout de même fortement recommandé de délaisser smartphones et tablettes dans l’heure qui précède le coucher.


Dans quels cas porter des lunettes pour écrans ?


Les lunettes anti-lumière bleue sont particulièrement recommandées pour celles et ceux qui passent chaque jour de longues heures devant les écrans. Vous travaillez derrière un ordinateur ? Une journée de travail classique au bureau expose à environ 7 h de lumière bleue. Sans compter les sources lumineuses puissantes qui peuvent être utilisées pour éclairer les bureaux.

Mais finalement, quel que soit son travail, une fois à la maison, on passe tous un moment supplémentaire devant les écrans. Pour consulter ses mails, regarder un film, échanger avec ses proches, consulter des articles ou des vidéos, surfer sur les réseaux sociaux… Du coup, porter des lunettes anti-lumière bleue peut s’avérer utile pour n’importe qui, y compris pour les enfants qui, eux, sont d’autant plus sensibles et dont les yeux fatiguent plus vite.

Soyez attentif aux symptômes de fatigue oculaire numérique ! Sécheresse oculaire, rougeur, maux de tête et fatigue sont des signes de fatigue visuelle. S’il est impossible pour vous de moins vous servir des outils numériques, le port de lunettes anti-lumière bleue semble être la meilleure solution pour préserver votre santé ! De toute façon, avec ou sans symptômes, mieux vaut prévenir que guérir, n’est-ce pas ? Porter ces lunettes par principe de précaution reste une façon simple, non invasive et non médicamenteuse de protéger nos chères pupilles !


Nostrum Care s’engage pour prendre soin de votre vue !


La sensibilité oculaire aux écrans varie d’une personne à l’autre. Impossible donc de déterminer un seuil d’exposition à partir duquel des troubles visuels pourraient apparaître.

Mais certains conseils peuvent vous aider à les éviter !

Vous trouverez quelques recommandations pour préserver vos yeux sur le site de référence « lebonusagedesecrans.fr ». Il est par exemple conseillé de faire des pauses régulièrement durant son temps d’écran. Suivez la règle du 20/20/20 qui consiste à faire une pause de 20 secondes toutes les 20 minutes en fixant un point situé à 20 pieds de distance (6 mètres). Regarder au loin à intervalles réguliers permet de reposer les yeux.

En outre, si vous passez plusieurs heures par jour devant les écrans, utiliser des dispositifs permettant de filtrer la lumière bleue est plus que recommandé pour protéger vos yeux. Tout ce que vous aurez à faire, c’est de porter vos lunettes à chaque fois que vous fixerez un écran !

Pour aller plus loin : Écrans et enfants | Pourquoi et comment gérer le temps d’écran ?


Suggestion
d'articles

Abonnez-vous à notre newsletter pour comprendre le monde de l'assurance