Papillomavirus, à l'origine de près de 8000 cancers chaque année

Santé
Ecrit le 25 / 07 / 2022
Par Aude Olinga
 

Vous avez déjà entendu parler du papillomavirus (ou pas), mais savez vous exactement de quoi il s’agit ? Comment l'attrape-t-on ? Quels sont les symptômes ? Comment le diagnostique-t-on et comment on le soigne ?

Autant de questions auxquelles nous allons répondre dans cet article.

Qu’est ce que le papillomavirus ?


Le papillomavirus est une infection sexuellement transmissible qui touche plus de 80 % des jeunes hommes et femmes, au début de leur vie sexuelle. Souvent associé au cancer du col de l'utérus, le papillomavirus humain ou HPV fait peur  (il est à l'origine de près de 8000 cancers chaque année). Les infections qu'il provoque sont le plus souvent bénignes. Seul le dépistage précoce et régulier permet de réduire de plus grands risques.

Comment se transmet le papillomavirus  ?


La transmission peut avoir lieu par voie cutanée (caresses), par des supports souillés (linge de toilette), mais aussi lors du contact entre une muqueuse infectée et une muqueuse saine (rapport sexuel vaginal, oral ou anal). De plus, la contraction du virus peut remonter à des années (jusqu’à 10 ans) ! 

Quels sont les symptômes ? 


Très souvent, l’infection disparaît d’elle-même après environ 1 an, sans que l’on ait remarqué sa présence. Certains virus peuvent en effet ne provoquer aucun symptôme. Des symptômes bénins peuvent apparaître, comme des verrues génitales qui disparaissent généralement seules, mais il existe des traitements pour les neutraliser rapidement et se débarrasser au plus vite de l’inconfort qu’elles occasionnent. 


Dans quels cas l’infection évolue-t-elle vers un cancer ?


Certains virus peuvent entraîner la formation de lésions au niveau du col de l’utérus, de gravité variable selon la proportion des cellules qui se développent anormalement dans la muqueuse. On parle de dysplasies. Elles peuvent parfois évoluer vers un stade précancéreux voire, pour une très petite partie d’entre elles, vers un cancer du col de l’utérus. L’évolution prend une quinzaine d’années. Les papillomavirus peuvent également infecter la muqueuse du vagin, et causer des lésions qui peuvent évoluer vers un cancer du vagin.

Comment prévenir une infection au HPV ?

Il existe 2 vaccins contre plusieurs types de papillomavirus, dont les plus à risque. Le vaccin se fait généralement aux jeunes filles entre 11 et 14 ans, qui n’ont pas encore démarré leur vie sexuelle, mais les femmes sexuellement actives, en dessous de 26 ans, peuvent aussi se faire vacciner. Cependant, le vaccin ne protège pas contre tous les HPV, et es préservatifs quant à eux ne protègent également pas à 100% car le virus est présent sur toute la zone génitale et peut alors se transmettre sans pénétration.
Le dépistage reste donc essentiel ! 


 

Suggestion
d'articles

Abonnez-vous à notre newsletter pour comprendre le monde de l'assurance